Les petits béchers font les grandes expériences !

Les petits béchers font les grandes expériences !

Le pudding à l'arsenic (2)

 

Bien le bonjour à tous :)

Voici la suite de l'étude des ingrédients de notre fameux pudding à l'Arsenic. Aujourd'hui nous allons étudier l'Arsenic justement !

 

Lien vers le premier article : Le pudding à l'arsenic (1)

 

L'Arsenic

 arsenic.png

 

 

L'arsenic de numéro atomique 33 et de symbole chimique As est un composé plutôt abondant sur Terre (51ième élément du tableau le plus abondant). Plus de 99% de l'arsenic présent dans la croûte terrestre l'est sous forme de minerai. Dans l'atmosphère l'arsenic provient des industries de production de As2O3 : le trioxyde d'arsenic, ce dernier étant principalement utilisé pour blanchir le verre. Enfin l'activité volcanique ou les feux de forêts peuvent être responsable d'émissions naturelles d'arsenic.

 

Tous les composés de l'Arsenic sont très toxiques, le plus célèbre est celui sous sa forme d'oxyde As2O3 : le trioxyde d'arsenic. Ce dernier est responsable de nombreux empoisonnements célèbres de l'histoire, il fait également partie des composants de la mort aux rats.

 

Le trioxyde d'arsenic se présente sous la forme d'une poudre blanche, inodore et sans goût. Au Moyen-Âge c'était le poison favori des meurtriers, il fut également très utilisé à la renaissance notamment chez les Borgia (famille italienne très influente au XVe siècle).

 

Trioxyde d'Arsenic : As2O3

 

Arsenic_trioxide.jpg

 wikipédia

 

Ce poison était très intéressant au Moyen-Âge car ses symptômes sont semblables à ceux du Choléra qui sévissait à l'époque. On lui donne même le surnom de "poudre de succession" à cause de son emploi fréquent pour accélérer les éventuelles successions.

 

Symptômes

L'arsenic inorganique (sous forme d'oxyde, de sels ou d'ions) est essentiellement absorbé par voie orale. Il est ensuite transféré dans le sang et distribué rapidement dans tous les organes (surtout le foie et les reins).

 

Les symptômes en cas d'ingestion aiguë sont :

  • Vomissements
  • Paralysie
  • Douleurs abdominales
  • Diarrhées sanguinolentes
  • Sensation de sécheresse de la gorge
  • Convulsions
  • Délire et mort

 

Ces symptômes surviennent rapidement, dans les heures suivant l'ingestion.

 

Etiquette du trioxyde d'Arsenic

étiquettes.png

 www.ineris.fr

 

 

Pour des intoxications suraiguës (très forte dose sur un court instant) la mort peut survenir rapidement, quelques heures après l'ingestion. La dose létale chez l'Homme est estimée entre 1 et 3 mg/kg/j. Ce qui signifie qu'il faut pour tuer un Homme d'environ 80 kg, lui administrer environ 240 mg d'arsenic en un jour.

 

Mode d'action

Il est important de noter que l'arsenic inorganique est surtout présent aux degrés d'oxydation III et V. Pour le trioxyde d'Arsenic par exemple l'atome d'arsenic est au degré d'oxydation III. Les arséniates (As III) et les arsénites (As V) n'interagissent pas de la même façon sur le corp humains, mais ils sont tous les deux toxiques. On remarque cependant que les arséniate sont 60 fois plus toxique que les arsénites.

 

 

L'As (V) est toxique à cause de sa réduction en As (III) dans le corps humain. L'Arsenic (III) est très proche chimiquement du Phosphore. Ces deux éléments sont d'ailleurs situés dans la même colonne du tableau périodique (colonne 15). Ils sont tous les deux capables de former cinq liaisons, ainsi l'arsenic (III) va pouvoir remplacer des phosphates (groupement R-PO42-) dans les réactions de glycolyse (assimilation du glucose pour produire de l'énergie) et de synthèse de l'ATP ("monnaie énergétique" du corps). Ces deux dernières réactions ont alors été inhibées par l'arsenic.

 

 

Phase 3 de la glycolyse : récupération de d'énergie par phosphorylation

 

Sans titre.png

 

 

L'As (III) quant à lui va inhiber le complexe pyruvate déshydrogénase qui catalyse la transformation de l'acide pyruvique en acétyl co-enzyme A. Cette dernière est nécessaire à la formation d'ATP. La conséquence directe de cette inhibition est une diminution de la production d'ATP.

 

 

Formation d'acétyl co-enzyme A catalysée par le complexe pyruvate déshydrogénase

acéty-CoA.png

 

 

 

L'arsenic provoque donc une diminution de l'ATP dans le corps et, connaissant le rôle majeur de cette dernière ("monnaie énergétique du corps") dans les différents métabolismes du corps humain, cela explique les conséquences néfastes de l'ingestion d'arsenic.

 

 Bibliographie

  • Wikipédia

  • http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox/fiche.html?refINRS=FICHETOX_89&section=pathologieToxicologie#tab_toxiHomme

  • arsenic.pdf

 

Autres articles

symbol plus petit.png           skyfall_affiche.jpg



31/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser