Les petits béchers font les grandes expériences !

Les petits béchers font les grandes expériences !

"C'est pas bon ça la nitroglycérine !" ?

Bien le bonjour à tous :)

Rien de mieux pour introduire le sujet qu'un bon vieux "Bip Bip et Coyotte"

 

 

youtube.com, chaîne Matthew Sanborn Smith

 

 

Vous l'aurez compris la nitroglycérine est à la fête. Dans ce billet nous allons étudier 6 films chimie à l'appui !

 

Films étudiés

  • Atlantide l'empire perdu
  • Il était une fois la révolution
  • un extrait de la série Lost
  • La légende de Zorro (et "nitroglycérine" de la série animé Lucky Luke)

 

Qu'est-ce que la nitroglycérine

C'est en 1846 que Sobrero découvre la nitroglycérine et, juste avant de mourir dans une explosion, ce dernier précisera dans son cahier de laboratoire : "NB : évitez les chocs !!!".

 

Non plus sérieusement, la nitroglycérine est synthétisée par la réaction entre la glycérine  et l'acide nitrique. C'est un liquide  huileux, incolore et explosif. Cette molécule est très instable, ainsi des chimistes mourront en tentant d'en synthétiser et, son transport est une entreprise plutôt risquée. Parmi les exemples célèbres on a notamment l'explosion de l'usine Nobel de Heleneborg en Suède, où mourût notamment le frère cadet d'Alfred Nobel.

 

 

Réaction de formation de la nitroglycérine :

 

 réaction formation.jpg

 

Lien vers une vidéo de la BBC : explosion de nitroglycérine filmé en slow motion

 

Dans cette vidéo vous remarquerez les précautions de synthèse  afin d'éviter tout échauffement durant la réaction :

 

  • ajout goutte à goutte de l'acide dans la glycérine
  • contrôle de la température dans le ballon
  • attente de stabilisation de la température entre chaque ajout
  • travail sous la hotte derrière la vitre qui reste baissée lors des ajouts

 

En effet la réaction est très exothermique : cela signifie qu'elle dégage beaucoup de chaleur, ce qui est problématique puisque pour le produit synthétisé une élévation de température provoque une explosion.

 

Vous noterez tout de même la présence d'une agitation à l'aide d'un barreau aimantée...ceci sera discuté par la suite ;)

Atlantide l'empire perdu : peut-on boire de la nitroglycérine ?

"Petit ne me dis pas que tu as bu ça ! C'est pas bon ça la nitroglycérine !" : petite citation de mon personnage préféré du film : Enzo, le respo explosions de l'expédition. Mais ce que dis Enzo est-il juste ? Peut-on boire de la nitroglycérine ? Étudions ce Disney chimie à l'appui !

 

 

L'extrait est à 0:55


 youtube.com, chaîne : Gaideness

 

 

La nitroglycérine a été découverte à une époque où certains chimistes goûtaient encore leurs produits, il est bien évident qu'actuellement cette pratique est révolue. Ainsi en 1846 Sobrero déposa effectivement une goutte d'une solution diluée de nitroglycérine sur sa langue. Ce dernier ressentit presque immédiatement un mal de tête violent persistant pendant plusieurs heures.

 

Et comme les chimistes sont complètement fous et bien deux autres retentèrent l'expérience quelques années plus tard : A.G. Fields en 1858 et William Murrel vers 1879. Le premier décrit : une impression de plénitude, des nausées qui surviennent après une demi-heure de "sensation de faiblesse générale, presque un état syncopal". Murrel quand à lui, goutta une solution à 1% de nitroglycérine juste avant d'effectuer une consultation en tant que médecin, cette dernière fut très compliqué pour lui.[1]

 

Cependant si ces deux chimistes ont goûté la nitroglycérine ce n'est pas par juste folie, cette dernière est en effet à même de soigner une maladie très douloureuse : l'angine de poitrine ou angor. L'angor est une maladie causée par un manque d'apport en oxygène au cœur, la maladie provoque en effet le rétrécissement des artères coronaires et donc du débit sanguin. Or Murrel découvre que la nitroglycérine engendre une dilatation des artères et permet donc de mettre fin aux crises que subissent les malades. Le médicament est commercialisé encore aujourd'hui mais sous un nom sûrement plus vendeur : la trinitrine (composée de trinitrate de glycérol autre nom de la nitroglycérine).

 

 

La trinitrine (environ 18 mg de nitroglycérine)

trinitrine.jpg

posomed.fr

 

 

 

Pour conclure on peut effectivement boire de la nitroglycérine, ou plutôt une solution diluée de nitroglycérine. Cependant selon la concentration de la solution les effets seront différents pouvant aller des soins de l'angor à des douleurs crâniennes intenses, voire même pour de la nitroglycérine pure à la mort (mortel par ingestion).

 

Certaines questions vous taraudent peut être : la nitroglycérine même diluée peut-elle exploser ? Pourquoi n'explose-t-elle pas dans le corps ?

Ces questions seront traitées dans la seconde partie de ce billet à l'aide des 5 films restant sur des explosions de nitroglycérine :).

Lien ci-dessous très bientôt !

Références

  • [1] Quand la médecine gagne, Pr P. Berche et Pr J-J. Lefrère
  • wikipédia

 

 

Autres articles

 

  

 

https://static.blog4ever.com/2016/05/817923/artfichier_817923_6833326_201701222718741.png           pub blog.png

 



11/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser